Lettre d'une Ex-musulmane orthodoxe

Publié le par L-Philosophie

Dévoilement

de la Crise Religieuse Existentielle à la Renaissance-Réforme

 

 

«Chapitre 1 Introduction: Septembre 2001-Novemvre 2009»

 

L-KAFIR

 

Je souhaiterais remercier toutes les personnes que j'ai rencontré toute cette année:

  • Ma Mère: pour sa Tendresse, sa Présence, sa Gentillesse, Mère, je t'aime tant, si je devais choisir entre Toi et moi. C'est ta Vie que je sauverais. Je me jetterais dans le feu pour te sortir, je te protégerai de mon corps, tu en sortirais mais moi pas, et mes larmes de joie, de bonheur éteindront ces feux, même si j'en mourrais

  • mes Professeurs: pour m'avoir redonné gôut à la discipline

  • mes Amies: qui me font rire, m'encouragent, me réconfortent

  • mes Ennemies qui nous renforcent, nous fait évoluer, nous fait voir nos erreurs, nos maux

  • cette Jeune Fille aveugle en droit qui m'a tant fait pleuré des nuits: elle a le courage de 10000 femmes et hommes.Malgré son épreuve, elle a tout fait pour mener une vie normale, quel courage, quelle force. Diplôme ou pas, elle mérite sa place au sein de l'Entreprise, de la société, elle a largement réussi son test!! non?

  • et tous les autres

 

 

 

Beaucoup d'entre vous ne me connaissent pas personnellement.Juste de vue à part certaines personnes.

 

Comme la plupart des êtres humains sur cette Belle Planète Bleue, je fus durement éprouvée par des choses qui m'ont dépassées, dégoutées, écoeurées....

Vous devez vous dire mais de quoi je parle? Que c'est un Blog de droit social et ressources humaines et pas de Cabinet de Psychanalyse( au passage j'ai un cursus de psychologie aussi ) .

Et, pourtant il y a bien un rapport.

 

Je fus absente du monde réelle pendant 8ans: disparition mentale, psychologique, humaine, affective...... Je n'ai pu refaire surface, revenir à la Vie que le 19 Février 2008 par ma Force intérieure, mon sens critique. Ces éléments là que l'on m'avait prohibé pendant tant d'années.

La première qui fut heureuse de cette résurrection fut ma Tendre Mère qui a tant souffert nuit et jour de voir sa seule fille dans un Enfer existentielle inimaginable et tout cela sous ses yeux.

 

Ce drame existentielle m'est arrivé quand j'étais en deuxième anneé de psychologie(septembre 2001) , ainsi qu' à mes autres Amies( deux étudiantes en archicte, deux en médecine, deux en droit, 20 en activité professionnelles Soit en total 26 vies brisées en quelques mois puis sur des anneés). Et, tous les jours, je ne cesse de voir des femmes et des hommes prendrent ces mêmes chemins.

 

Celles qui ont le plus souffert en année et intensité , fut mon Amie en archi et moi. Mais, aussi on a été les seules survivantes de ce drame. Elle a été touché dans son honneur, maltraitée, battue. Et, pourtant nous étions des gamines, des gamines, qui ne connaissaient rien à la vie. Sauf étudier, jouer. Aujourd'hui, elle a ouvert son cabinet d'archi sur Paris. Et moi, je souhaite créer mon Entreprise aussi. Les autres, ont disparu dans d'autres pays entre les mains de gens, ou ici en France, mais toujours dans les ténébres.

 

 

 

 

 

On a rencontré des personnes au langage doux comme le miel, et au coeur plus dur que les pierres.

J'ai toujours cru en l'existence d'un Créateur, d'un Seigneur. J'ai vécu dans une famille n'ayant aucune conviction ni professionnelle, ni sociale, ni existentielle et encore moins religieuse. Moi, j'étais tout l'inverse depuis fillette: j'aimais étudier, je voulais «être une grande lol», j'ai été championne plusieurs fois de Badminton, une vraie terreur sur le terrain, mon dernier titre est de 2000 Championne Universitaire Ile de France......Mais, toutes les portes me furent fermées à chaque fois. Soit par les membres de ma famille si froid, distant, fatigués de leur existence, un vrai fardeau.

A part, ma Mère qui a fait, fait et fera toujours ce qu'elle peut pour sa seulefille. Soit par d'autres facteurs.

 

Je ne sais même pas comment je peux raconter ces épreuves mais je n'en dirais que quelques traits. Car, en vérité il faudrait plusieurs tomes de 700 pages pour la raconter. Je l'ai raconté à l'une d'entre vous pendant 3heures. En tout, cas, je peux vous dire que ma Vie peut faire un film à record d'entrée. J'ai perdu tant de personnes, des gens que j'aimais. Ces mêmes personnes sont devenus mes pires Ennemies qui n'hésiteront pas à me tuer, à m'éliminer s'ils savaient ou je me trouve actuellement. Et, je ne plaisante pas!!!! Et bien qu'ils/elles viennent moi aussi je ne les raterais pas. Et, je suis loin d'être une petite nature, faible, fragile et sans défense, les apparences sont vraiment vien, trompeuses.J'ai un entrainement militaire quotidien de 2H30 activité physique elevée/jour au minimum , même en forêt, en été, je suis recouverte même avec une cagoule pour m'obliger à être plus forte!! alors qu'ils/elles viennent, de toute façon, j'ai envie de rencontrer mon Seigneur,je suis épuisée d'ici bas, épuisée et dégôutée)

 

Je vous rassure je n'ai tué personne, je n'ai jamais fait de mal à un être humain sur cette terre injustement. Mais, j'ai falli prendre un tel chemin par ces démons.

Je me suis enfuie de ces gens là avec mes seules moyens, personne pour m'aider, personne qui me voyait souffrir à part ma Mère. Mais, impuissante. Car, leur vice, leur mal était des mots, psychologique. Très diffcile!!!! Mon sens critique des choses revit surface en décembre 2007.

Suite à l'assassinat tous les membres masculins de la Meilleure collègue de travail de ma propre Mère.J'en ai pleuré de douleurs, d'incompréhension, de colère, de rage. Dés cet instant là, je me suis levée et j'ai protesté avec force, condamné avec haine et droit ces meutres!!!!!!.

Aimée, d'eux, ils et elles ont tout fait pour me calmer mais comment me calmer face à une telle injustice et qui en plus avait touché l'être à laquel je tiens le plus sur cette Planéte: c'est à dire ma Mère, comment on n'a pu lui faire verser ces larmes, lui faire mal, à ses gens qu'elle connaissait, comment, ces gens là ont-ils osé?????? De plus, ils avaient menti sur Dieu, qu'Il soit Magnifié. Là, c'était fini,fini.

 

Ils/ elles m'ont harcelé, menacé, je les ai réfuté religieusement, humainement, mais rien à faire. Ce sont des démons auxquelles il faut appliquer la peine capitale. Point barre. Sinon, ils vous feront cela.

 

Ce qui m'a sauvé c'était mon sens critique, je passais 13H par jour à étudier les Sciences religieuses.

Je dormais peu. J'étais une motivée, une vraie. Et, je me suis rendue compte que l'on m'avait menti

-tous mes droits que l'on m'avait retiré: interdiction d'étude, interdiction de sortie,interdiction d'être avec des personnes «non-religieux, interdiction d'avoir une activité professionnelle, interdiction d'être indépendante, interdiction de rire, et la créme sur le gâteau interdiction d'être une Femme et bien cétaient mensonges, pure invention, extrémisme à fond.

_Mensonges sur Dieu qu'Il soit Magnifié

 

 

 

 

On m'avait menti, caché tout cela. Comment? Et, je ne devais jamais dire non, m'interroger, ouvrir les livres car c'était renier sa Foi!!! Vous vous rendez compte du truc!!!!!!!( mon Ame a toujours eu du mal à accepter cela)

Je devais être dure, asociable, distante, froide avec tout le monde/ Mais, c'était pas moi cela. Je n'y arrivais pas. Et, j'étais punie à chaque fois, moralisée à chaque fois. A force d'être isolée des gens, j'étais été fragilisée, endocrinée, formatée, à souhait. Mon sourire partit, ma tendresse disparu, ma communication inexistante. Plus rien ne me faisait envie.J'étais devenue un robot qui obéissait aux doights et à l'oeil sur un ordre, un mot. Mais, mon Ame est toujours rester en veille et elle a toujours refusé beaucoup de choses. C'est cela qui m'a sauvé, et qui me sauve encore d'une rechute. Car laissez moi vous dire il est très difficile de sortir indemme de cela.

 

Il m'a été très pénible de reprendre les études en plus dans le droit social. J'allais me retrouver avec les gens qui avait le pouvoir dans l'Entreprise. Mais, j'ai pris mon courage à deux mains. Ma Mère me paya mon année. Je voulais parler avec la plupart d'entre vous, mais j'y arrivais pas.Et, la plupart aussi avait des préjugés sur moi. Et incroyable mais vrai, je les ai accepté, encaissé, et pardonné car ils étaient justifiés même si moi j'étais pas comme cela. Mais mon aspect extérieur disait l'inverse. Je ne vous regardait jamais dans les yeux, et d'ailleurs, je ne regarde jamais les gens dans les yeux, je ne fixe jamais le regard des gens. Je ne supporte plus le regard des gens, cela me fait mal. Trop expressive. Mon Intelligence psycho-émotionnelle est très élévée et je ressens tous c'est trop pénible, mais aussi agréable. Il y a des sons, des voix, des mots, des sensations qui me procurent un plaisir, un bien être incroyable que je n'arrive pas à expliquer( la voix des enfants est un frais délice, je ne connais pas de si beaux sons, à part celles des femmes bien sûr, j'aime entendre la voix de ma nièce de 7ans, trop belle comme il y a d'autres qui me font pleurer, m'étouffent, me dégôutent, m'irritent....... mais plus que la moyenne des gens. ( Si le droit ne marche pas, je me fais PROFILER mdrr)

 

Chaque cours était pénible, difficile, mais je devais le faire. Je m'étais fait une promesse cette année: faire de ces épreuves une leçon de vie, et une réforme exemplaire( mon côté disciplinaire est toujours présent!!!!et heureusement)

 

J'ai rencontré des personnes que j'ai beaucoup apprécié, que mon Ame a apprécié et redemandé leur présence, leurs voix, leurs rires, leur stress même mdrrr. Je ne citerais pas les noms, mais, je pense que ces personnes vont se reconnâitre. Surtout deux personnes en particulier.Une de ces personnes connaît Mon histoire par coeur et l'autre ne connaît rien. Pourquoi? Seule mon Ame le sait. Et, pourtant, je les aime toutes les deux très fort. Et, leur absence m'est très penible.

 

 

PS/ je ne suis pas une Ecrivaine. Pardonnez moi mes fautes d'expression, de syntaxe. Mais, il n'est pas impossible que j'écris un livre sur mon passé, passe à la télé, à la radio pour en faire un témoignage de l'interieure. Et, ce jour fera très mal, très mal, mais je serais condamnée comme les autres à me cacher à vie, protéger les miens de danger( ce qui est déjà le cas et oui !). Mais qu'ils sachent qu'ils/elles ont devenant eux, leur pire Ennemie à vie. Qui les combattera intellectuellement, théologiquement, scientifiquement, humainement. Mais cette Ennemie les regarde, les étudie, et se prépare contre eux. Car, ce jour viendra, et ils seront défaits ici-bas et devant le Seigneur qu'Il soit Magnifié. Ils m'ont éduqué, je connais leur pensées, leurs doctrines, leurs ambitions démoniaques: donc, j'en connais trop.

A suivre.......


Jeudi 25 Juin 2009 AP

Commenter cet article