Pourquoi une Boîte à Outils idéologique?

Publié le par L-Philosophie

31876 1324576596554 1295047639 30882461 5617632 n

 

 http://verite-valeurs-democratie.over-blog.com/pages/Boite_a_outils_ideologique-1455475.html


Parce que l'indignation ne suffit pas!

   La découverte de l'ampleur du grignotage islamique de notre société provoque généralement l'indignation, mais l’indignation ne sert à rien si elle n’est pas suivie d’action. Or pour agir il faut des outils, dans une confrontation idéologique les outils sont des idées et des concepts qui nous permettent de ne plus subir le terrorisme mental du politiquement correct imposé par l’Islam.   

    Les défenseurs de la Démocratie semblent bien souvent écrasés entre les accusations d’islamophobie et le statut auto proclamé de "respectable religion " de l'islam, dans la Boîte à outils idéologique vous allez trouver avec quoi riposter aux arguments des adversaires de la Démocratie. 
   
    Tous sont invités à participer à l’élaboration de nouveaux outils, plus la boîte sera fournie plus notre action sera efficace!



L'islam est plus une idéologie qu'une religion.

Vrai, L'idéologie est une pensée de groupe ayant souvent pour racine une minorité, un groupe, et encore plus souvent un chef, le discours, la vision, et la logique s'adresse au groupe les soutenant et à la totalité de la société afin d'y faire adhérer le plus de monde.

Autrement dit, l'idéologie est un moyen pour un groupe d'accroître son pouvoir par l'accumulation de force
politique, de soutiens, au sein de la société. L'idéologie est pourtant une vision tout à fait partiale qui peut se tromper lourdement (voir nazisme), cependant ce qui la définit c'est qu'elle cherche à devenir majoritaire, et par la même elle s'impose suivant un énoncé (discours d'une personne et de son groupe, sa minorité) et avec une logique comme structure la soutenant.
Source Wikipédia

En anthropologie culturelle, une religion est une approche organisée de la spiritualité humaine qui a recours usuellement à une série d'explications mythologiques, de symboles, de croyances et de rituels, dans une dimension souvent surnaturelle ou transcendante, qui procure ainsi un sens aux expériences et à l'existence du pratiquant, lui prodiguant une assurance de « Vérité ».
Clifford Geertz, dans La religion comme système culturel, 1973

Choisissez vous-même la définition qui vous semble la plus proche de ce qu'est l'islam.

La laïcité protège toutes les religions (dont l'Islam bien sûr).

Faux,  car pour protéger une religion il faut  en reconnaître l'existence or la loi du 9 Décembre 1905  dit:


     ARTICLE PREMIER. - La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public.


     ART. 2.- La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. [...]

Autrement dit:

Article 1: on a le droit de penser ce que l'on veut, on peut pratiquer son culte sous condition de ne pas troubler l'ordre public.

Article 2: La République se refuse à reconnaître l'existence de la religion dans la sphère politique qui organise la vie publique, elle ne peut donc verser d'argent à aucun culte. La république ne reconnaît même pas la qualité de religion à l'Islam  (pas plus qu'aux autres cultes d'ailleurs).

    Cela montre sans équivoque que la laïcité n'a aucune vocation à "protéger" une religion de quelque nature qu'elle soit.

      Cet excellent article résume parfaitement la situation. 

Le foulard islamique est un signe ostentatoire d'appartenance à une religion.
(Son port est donc conforme à la déclaration universelle des droits de l'Homme)

Faux,  Le port du foulard islamique est une prescription de la Charia, il correspond à un interdit fait à la femme de montrer sa nudité. Dans la loi islamique la femme ne peut découvrir que son visage et la paume de ses mains le reste doit être caché sous des vêtements qui ne doivent être ni une parure, ni révéler les formes, ni ressembler aux vêtements des incroyants, ni être parfumés; en cas de violation de ces interdits la femme peut être considérée comme adultère avec les conséquences qu'on connaît (flagellation ou lapidation).

Le port du foulard est donc un
interdit doublement discriminatoire:

- Sexuel car il n'est imposé qu'aux femmes.
 
- Religieux, car le porter indique l'appartenance à une communauté qui se prétend meilleure que le reste de l'humanité. Selon l'idéologie islamique les non musulmans sont "impurs" au même titre que les chiens, les porcs et les excréments.

    Cette obligation islamique constitue une violation des droits constitutionnels des citoyennes françaises forcées ou lourdement incitées à le porter, et une injure discriminatoire envers celles qui ne le portent pas.

    Les personnes qui incitent au port du voile ou en revendiquent le port font la promotion de la Charia et du viol des libertés garanties aux femmes par nos lois et notre Constitution. C'est une attaque directe des valeurs démocratiques de notre République et donc un trouble manifeste à l'ordre public. 



L'Islam est une religion de tolérance.

Faux,
  une des multiples preuves de cela est tout simplement l'appel à la prière:

1. Dieu est le plus grand. (4 fois)

2. Je témoigne qu'il n'y a d'autre dieu que Dieu. (2 fois)

3. Je témoigne que Mouhammad est le messager de Dieu. (2 fois)

4. Venez à la prière. (2 fois)

5. Venez au salut. (2 fois)

6. Dieu est le plus grand. (2 fois)

7. Il n'y a d'autre dieu que Dieu. (1 fois)

     Même un observateur distrait ne peut éviter de remarquer que les fidèles de l'Islam se voient marteler à chaque prière que toutes les autres religions sont des impostures, ce qui n'incite probablement pas au respect des autres croyances.

    Une autre preuve ici et nous montre à quel point l'idéologie islamique incite ses "fidèles"(victimes?) à la tolérance vis à vis des autres modes de pensées.

Les lien présents sur la page d'accueil vous permettrons de vous faire par vous-même une idée du degré de tolérance de l'idéologie islamique.

    Encore une fois on remarquera que les femmes sont privées de leur liberté de choix, voir de leur vie (voir ici) sans aucun état d'âme par les pratiquants de la religion de Tolérance.
 

Vous avez vos églises nous avons bien le droit d'avoir des mosquées!

FAUX, s'il est vrai que les lois françaises garantissent le droit de pratiquer librement son culte et d'avoir des lieux pour le faire, ce droit est toutefois soumis au respect de l'ordre public.

    Si les mosquées sont des endroits dans lesquels la loi n'est pas respectée, l'Etat peut parfaitement les fermer (comme cela s'est plusieurs fois produit) ou en empêcher la construction. Les lieux de culte ne sont pas des endroits de non droit comme semblent le penser certains.


Nous avons le droit de pratiquer notre religion.

Faux, cette affirmation n'a aucun sens, le mot religion en France n'a pas de signification juridique:

Loi de 1905:
 

ARTICLE PREMIER. - La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public.

ART. 2.- La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte.  

En France on a le droit de penser ce qu'on veut, les pratiques cultuelles sont permises tant qu'elles ne troublent pas l'ordre public.

Rien de plus, et en tout cas, sûrement pas de battre sa femme, de traiter ses concitoyens de mécréants, de pratiquer de la discrimination à l'encontre des homosexuels et d'obliger filles et épouses à porter des vêtements indiquant leur appartenance religieuse et leur soumission à des lois moyenâgeuses.

L'islam est une religion de paix.

Faux, L'idéologie islamique depuis ses débuts s'est imposée par la guerre et les massacres.
Aujourd'hui même, la quasi totalité des conflits de la planète a pour cause une communauté islamique en lutte avec ses voisins et  la majorité des actes terroristes commis l'est au nom de l'islam.


Sans l'idéologie islamique la terre serait un endroit bien plus paisible!

 

Quand l'islam s'est attaqué à l'Inde on estime à 80 millions le nombre de victimes de la "religion de Paix"... Le plus grand génocide de l'histoire de l'humanité. Plus près de nous le génocide arménien de 1915 et ses 1 200 000 victimes commis par la Turquie avec la participation active de la population.
La même turquie musulmane qui veut aujourd'hui entrer en Europe, qui n'a toujours pas reconnu avoir commis ce crime contre l'humanité, qui continue à persécuter les minorités chrétiennes présentes sur son sol.

 

Commenter cet article